Vivent les femmes

Journée Internationale de la Femme le 8 MARS 2021 –

                       Journée Internationale de la Femme le 8 MARS 2021 –

                par Jacky MORELLE

Présidente de la Commission Culture – Vivent les Femmes –   

Voici quelques femmes remarquables dans différents domaines qui nous ont ouvert le chemin de la liberté.

Olympe DE GOUGES (1748-1743)

Elle écrivit EN 1791 la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, en parallèle de la Déclaration des droits de l’homme, la femme naît libre et demeure égale à  l’homme en droits.

« La femme a le droit d’aller à l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune ».

Elle fut guillotinée le 3 novembre 1793. Les femmes qui conspuaient Olympe sur le chemin de la guillotine savaient-elle qu’elle s’était battue pour elles?

Etta PALM D’AELDERS (1713-1799)

La création des clubs féminins à Paris fut initiée par cette dernière. Elle est néerlandaise, née à Groningue, connue comme Baronne d’ AELDERS, très attachée aux droits politiques des femmes.

En mars 1791 elle fut à l’origine de la Société Patriotique et de Bienfaisance des amies de la vérité où elle prônait la nécessité d’une éducation Féminine obligatoire durant la Révolution, elle déploya une remarquable activité en faveur de l’émancipation des femmes et de l’égalité femmes-hommes.

Marie- Guillemine BENOIST – artiste peinte (1768-1826)

Elle n’a que 17 ans lorsqu’elle exposa au Salon de la jeunesse de 1785 le portrait de la Femme Noire.

Ce tableau est considéré comme un manifeste de l’émancipation des esclaves et du féminisme.

Germaine TILLON ET Geneviève DE GAULLE –ANTHONOZ ont refusé l’armistice de juin 1940, ont œuvré dans l’ombre au péril de leur vie, à structurer la Résistance. Déportées dans l’enfer de Ravensbrück, elles ont survécu aux camps et ont continué à s’engager à leur retour en France.

Leurs destins sont désormais liés à jamais sous la Coupole du Panthéon. Elles ont rejoint

Marie CURIE et Sophie BERTHELOT

Lucie AUBRAC, Marie – Madeleine FOURCADE, Charlotte DELBO, et bien d’autres… ont lutté contre l’occupant nazi au mépris de leur vie. Ne les oublions pas

Marie Claude VAILLANT-COUTURIER (1912-1996)

Elle fut une très grande résistance, arrêtée en 1942 par la police française, elle a été livrée à la Gestapo et déportée à Auschwitz. Elle a témoigné devant le tribunal de Nuremberg en janvier 1946.

SIMONE VEIL (1927-2017)

Rescapée de la shoah, elle a fait de la lutte pour les droits des femmes son combat. Une lutte contre le sexisme, la misogynie et pour la dignité qu’elle porta au sein de l’Assemblée Nationale alors qu’elle était Ministre de la Santé. Une bataille qu’elle ne cessera de mener.

Personne n’oubliera son discours vibrant à la tribune de l’ Assemblée Nationale en 1975 pour la loi sur l’avortement sous les quolibets de certains collègues masculins. Disparue le 30 juin 2017, elle entre au Panthéon le 1er juillet 2018 en compagnie de son mari Antoine VEIL.

Claire GIBAULT –  cheffe d’orchestre

En septembre 2020 écœurée par le sexisme qui sévit dans beaucoup d’orchestres, Claire, à la tête d’un orchestre totalement paritaire, lance un concours international pour les femmes cheffes exclusivement : LA MAESTRIA.

Le combat de Claire GIBAULT est magnifique. Elle a subi la condescendance, l’accusation récurrente d’imprécision, elle qui a des gestes si nets. C’est pour cela qu’elle veut donner une visibilité aux femmes et leur permettre de mener de véritables carrières. Ce concours n’est pas une revanche pour elle. Elle n’est pas dans l’amertume mais dans la transmission.

Femme surdouée, aux multiples facettes, Claire GIBAULT a défendu l’égalité femmes-hommes au sein du Parlement Européen en qualité de Députée de 2004-2009.

Alice BENHAMOU- PANETTA , chevalier de la Légion d’Honneur

Notre Présidente a toujours œuvré pour la promotion du rôle des femmes dans la société et contre les violences faites aux femmes. Elle gère avec brio et passion l’Association VIVENT LES FEMMES depuis 1992, qui est aujourd’hui une association d’ampleur nationale.

Femme dynamique engagée, elle est toujours remplie d’espoir même dans les moments difficiles. On pourrait lui attribuer cette citation de Francis BACON :

 » l’espérance est une espèce de joie, qui semblable à l’or en feuilles, se développe et s’étend sur tous les moments de la vie.

Loin de moi la prétention d’être exhaustive, je vous ai proposé une toute petite liste de quelques figures qui ont fait avancer le féminisme du 18ème siècle à nos jours.

Jacky MORELLE

Présidente Commission Culture VLF – 8 MARS 2021 –